« Est ce que rester chez moi dimanche prochain m’est + ou – difficile que de voter pour la droite la – extrême des deux en 2017? »

notmypresident

Bon les copains,

Je sais, ça va pas vous plaire qu’on parle politique.. Croyez-moi, j’en ai ma claque et je préférerais être au spa avec mes copines…
Promis la prochaine fois je parle des seins de Léa Seydoux ou de la nouvelle doctoresse de Greys Anatomy.

Mais aujourd’hui il faut que je dise quelque chose.
Parce qu’au delà des résultats des diverses élections, de l’évolution géopolitique du monde (Syrie, Turquie, Russie, des trucs en « i » pas très funky en ce moment), il y a un truc qui m’énerve encore plus… c’est le « ahhhh mais j’avais pas pensé à ça ».

Alors, que les américains décident d’avoir Mr Trump comme président, en leur âme et conscience, soit… (ce n’est pas le cas hein, la faute à leur système féodal, à plein d’autres raisons qu’on ne va pas détailler ici, j’ai pas le temps je dois aller m’épiler les jambes), parlons français.

Aujourd’hui le monde de la blogosphère s’offusque, pleure, et j’en fais partie. On voit fleurir des « ohlalala, ça fait peur pour 2017 ». Alors moi, je crois que au-delà de vivre dans un pays où l’extrême droite prend le pouvoir, ce qui m’énerverait encore plus (et c’est moche de s’énerver ça fait une grosse ride du lion), c’est de vivre dans un pays de gens qui ne pensent pas.

Chacun est libre de son choix, si le choix de la majorité des gens de mon pays c’est de vivre dans un pays qui vire à la droite extrême soit.
Mais ce qui fait mal, aujourd’hui aux américains, c’est que leur président ne représente absolument pas la majorité d’entre eux.
Il ne représente pas ceux qui ne votent pas.
Il ne représente pas ceux qui ont voté pour Bernie Sanders et ne se sont pas reportés sur Hilary, pour les candidats libertariens et écolos.
Il ne représente pas enfin ceux qui ont voté pour Clinton.
Ca en fait du monde hein, et bien plus que ceux qui ont voté pour Trump.

Alors voilà, ce qui m’énerve c’est qu’on s’offusque aujourd’hui et pourtant, il y a de grandes chances qu’on aille dans le même mur en 2017.
Et les murs, il faut les éviter (il parait).

2017 c’est loin?
Mais 2017 ça commence aujourd’hui.
Ca commence même dimanche prochain.

Parce que, voyez-vous, maintenant le monde, il va tellement mal qu’on ne peut plus seulement choisir son président le jour du vote, si on se bouge les fesses pour aller voter déjà (point numéro 1).

Le vote des élections présidentielles américaines ne s’est pas joué avant hier. Il s’est joué bien avant ça.
Et même si cela m’énerve, le vote des élections françaises ne se jouera pas en 2017. Il se joue en ce moment.

Chacun votera en son âme et conscience dans un an,
mais le fait est que, le choix des participants se décident cette année.

Dimanche 20 et 27 Novembre ont lieu les primaires ouvertes pour désigner les candidats républicains de la droite et du centre.

Et moi, j’ai envie d’influer sur ce choix.
Et je ne vous dis pas quoi faire, mais je veux juste le dire parce que je me dois de le dire, le fléau du monde d’aujourd’hui c’est de s’offusquer sur internet depuis son canapé (c’est bien hein je dis pas, mais ça ne suffit pas..)
J’explique parce que je ne veux pas entendre après « ahhh mais je savais pas… »

Vous ne vous êtes pas posé la question de savoir pourquoi F.Hollande a remporté si largement la primaire de la gauche en 2012 ?
Vous pensez que les gens qui défendent les valeurs de la droite foncée ne se frottent pas les doigts et ne vont pas se ruer dimanche dans les urnes pour pouvoir avoir le choix du roi en 2017 ?

Alors oui, ça pique, oui ça fait râler, oui c’est payant, oui oui oui oui..
4 euros pour essayer d’avoir un choix qui ne me fait pas vomir en 2017,
4 euros, moins d’1 euro par an d’un président ou d’une présidente que je ne pourrais pas considérer comme « mon » ou « ma » présidente,
moi je ne me pose pas la question.

Si pour vous, ce n’est pas « normal », que vous avez piscine dimanche prochain et plein d’autres bonnes raisons qui l’emportent sur la possibilité d’avoir à voter entre Sarkozy et Lepen en 2017, ou pire Fillon et Lepen, il y a pas de problème, je ne juge pas.
J’ai juste besoin de le dire parce que c’est maintenant qu’il faut que chacun tranche cette question.
Pour moi, le choix, même s’il m’énerve pour plein de raisons, est vite fait.
Toutes ces raisons ne valent pas ce que me coûterait de me déplacer un jour pour choisir entre la peste et le choléra.

Ce sont les règles du jeu.
Ce ne sera pas la seule chose qu’il faudra faire, après il faudra/il faudrait aussi qu’on puisse avoir un meilleur choix que celui-là, mais bon, là, en l’occurrence c’est la question qu’il faut se poser « est-ce que se déplacer dimanche m’est + ou – difficile que de voter pour la droite la moins extrême dans un an »

Faites comme vous voulez, mais que personne ne vienne dire qu’on ne savait pas.

La vie n’est pas un jeu, mais pourtant, ça se joue aujourd’hui.
Je ne vous dicte absolument pas quoi faire de votre vie, de votre dimanche, mais voilà, mon coup de gueule à moi.
S’il faut relayer et partager un message en ce moment pour s’offusquer du monde, il faut aussi savoir quand on a l’opportunité de le changer, ou pas.

Il y a des élections qu’on perd, il y a des élections qu’on gagne.
Et puis il y en a qui vous donnent envie de changer de pays…

Si comme moi, l’idée d’avoir une droite extrême au pouvoir en 2017 vous pousse suffisamment pour prendre sur vous et toutes les petites raisons qui vous feraient rester chez vous dimanche, c’est ici.

 

Publicités