Chronique d’un lamentin transformé en mollusque

mollusque

Pfff.. par où commencer?

Mon cerveau est un champ de bataille.
Remplis de mots posés à même le sol, plus ou moins en tas, tellement de choses à raconter, d’histoires à faire rire, ou pleurer.. un peu à l’image de ma vie, en fait. Logique non?

Déjà, il faut savoir qu’il est toujours sous l’effet des hormones.. et pas qu’un peu.. le Snua a remplacé le Snug (qui je le rappelle pour ceux qui n’aurait pas suivi est le Syndrome du Neurone Unique de la Grossesse et donc son copain celui de l’Allaitement) depuis quelques semaines.. j’ai souhaité un bon lundi à une copine ce matin, je suis allée avec une culotte à l’envers (grand classique) chez l’osthéo et mon t-shirt inside-out chez le notaire…bref, vis ma vie de mollusque écervelé.

Je suis à peu près sorti de la période hyper « emotional » des premiers jours où la chute des hormones transforme toutes les jeunes mamans en fontaine de larmes inexpliquées. L’avantage d’être passé par là c’est que je m’y attendais donc je me suis pas trop inquiétée de pleurer pour rien tous les soirs à partir de 18h30, je prévenais les gens à 18h et à partir de 21h c’était redevenu normal.

Bon j’en ai quand même profité pour établir, avec ma chérie en juge arbitre, le top 3 des meilleurs pleurs pour rien :
1/ Quand j’ai pleuré parce qu’il fallait mettre des pyjamas aux filles (après quatre jours à dormir sur un barbecue en body.. trooop pratique!!)
2/ Quand j’ai perdu un de mes deux dafalgan dans mes draps dans le noir
3/ Quand Alexandre Lacazette a enfin remarqué un but, ça faisait longtemps il avait l’air tellement soulagé..

Avec ce même cerveau, j’essaie tant bien que mal de m’occuper de mes deux allumettes, mi-angel mi-evil 🙂 Mais nous en reparlerons.. J’ai quelques moments d’absence.. comme la fois où j’ai passé 2h à essayer d’en consoler une en essayant toujours la même chose (LE truc numéro 1 qui la calme d’habitude) avant que ma chérie me dise « mais t’as essayé ça? » Ah bah non. « ça » étant LE truc numéro 2 qui la calme tous les soirs… mollusque.

Ce qui me rassure c’est que je suis pas la seule.. ma chérie a quand même la médaille d’argent dans l’histoire. Comme le soir où elle a pris lardon 2 endormi dans son lit pour le recoucher.. par terre, et que ça l’a réveillé (forcément) et qu’il a fait une crise de panique dans son sommeil. Me demandez pourquoi elle a fait ça, on a toujours pas compris, ni elle, ni moi.

Mais à part ça, on s’en occupe bien de nos enfants hein, si, si, promis 🙂

D’ailleurs j’y vais, je viendrais vous raconter cette douce folie un de ces quatre matins

Publicités