Lettre à ma fille… Septembre 2006

IMG_5553

Archives… Seuls les mots en gras ont été modifiés…
Tout était là… déjà… il y a 9 ans…

 

01.09.2006

Ma …

Je ne sais pas encore quel mot trouvera faveur à mes yeux pour te décrire.

Qui sera assez doux, tendre et fort à la fois.

Combien me trouverait folle de t’écrire déjà, alors que tu n’es pas encore ?

Je leur dirai qu’ils ont tort. Qu’ils ne croient que leur yeux et ne voient pas l’essentiel invisible.Car tu es déjà là. Et si je suis folle, ce ne sera que de toi… et d’ « L ».

Parce que si tu es là, déjà, c’est ici. Dans cette folie qui nous unit, E3. Déjà. Peut être même depuis le premier jour, tu es là, entre nous.

D’un simple roman ce jour là est né beaucoup plus qu’une histoire d’amour, et de nos jours ça aurait déjà été beaucoup. Ce jour là, au-delà de notre histoire, aussi belle et à la fin moins tragique que l’originale, c’est toi qui est apparue aussi. Plus qu’un prénom magnifique, ce livre est notre première pierre, et quand les mois et les années se sont ajoutés, que la famille future s’est dessinée, cette alliance de lettre est devenue une évidence consciente.

Je te donne mon E, elle te donne son L, et tu disposeras à ta guise des deux lettres restantes.

Au jour d’aujourd’hui, t’imaginer relève de l’impossible, d’un trajet compliqué, tant médical, national que familial. Et pourtant, malgré toutes les erreurs que tu nous reprocheras forcément, c’est le propre de tous parents, tu trouveras ici la preuve que, en plus de la réflexion, de la motivation et de la détermination, l’essentiel : l’envie et l’Amour étaient là, bien présents.

Des failles, il y en aura aussi forcément…

Les Science Camp où elle voudra t’inscrire, les repas où je voudrai que tu restes à table, le chien qu’elle te refusera malgré mon soutien, mon angoisse les veilles de rentrée quand je ne retrouverai pas ta carte de bus que j’aurai rangée à ma manière, ces grands frères que tu voulais en brun dabord et qui en plus t’empêche de dormir, même pô drôle… ce livre qu’on t’offrira comme un lingot alors que tu avais commandé le dernier album de Bratny ou de Justin

Mais n’oublie pas : la perfection n’est pas.

Contrairement à toi et ce que tu représentes pour nous, déjà.

En revanche, l’Amour est.

Un dernier mot, ma fille :

Enjoy…

Publicités