Les JPE expliqués à mon fils…

power-brockovich-quote

J’ai hésité pour le titre. J’avais aussi : les JPE en 5 points ou les JPE comme si j’avais 3 ans et demi…

JPE donc. Pas GPA, PMA ou IAD… quoique.

JPE, comme Jupe mais sans le U. Et bien longue… la jupe.

Prêt Mister T ?

Alors je t’explique.

  • J.P.E.

JP comme ton tonton et E comme Ecoute tes mamans … ça veut dire Juristes pour l’enfance. Un juriste mon petit chou, c’est quelqu’un qui connaît le Droit (avec un grand D comme Doudou) et même qui l’utilise dans le cadre de sa profession. C’est par exemple, un avocat ou un magistrat. Un type ou une fille qui aime bien mettre une robe noire pour aller bosser mais pas moulante tu vois. Et l’enfant, ben c’est toi (et l’oiseau c’est moi, Eurovision 1974).

Juristes pour l’enfance pour résumer, ce serait un groupe de personnes censées se soucier de toi et de tous les enfants du monde d’un point de vue légal.

Dans la réalité, c’est une association de loi 1901 (cherche pas une vieille idée que plusieurs personnes peuvent se réunir sans être payées pour améliorer le quotidien et faire des réunions jusque tard le soir en parlant de mojitos mais sans les boire… n’importe quoi) qui ne sait plus si elle est née en 2002 (ici) ou en 2008 () et qui s’est donnée comme mission de Sensibiliser, Alerter et Protéger. Tout un programme.

 

  • Pourquoi je t’en parle ?

Parce que je trouve que finalement on en parle trop peu. Tiens, par exemple mon poulet, sais-tu que la décision du Tribunal de Grande Instance (T.G.I.) de Cahors du 12 juin dernier et qui refuse l’adoption plénière d’un enfant par la conjointe dans un couple de même sexe, va dans le sens des J.P.E. ?

Qui, en plus d’œuvrer pour les droits de l’enfant, se constituent partie civile (en réalité il s’agit d’une intervention volontaire, merci Nath 😉 je pense que j’y reviendrai parce que ça mérite qu’on s’y attarde un peu) dans certains dossiers d’adoption tels que celui-ci en prétendant agir pour la « défense des droits collectifs ».

Tu vois, un peu comme quand U.F.C. Que Choisir ? intente un procès contre un géant de la gestion immobilière ou quand Julia Roberts fait plier une grosse compagnie d’énergie. Sauf que la grosse compagnie, ben pour les J.P.E. c’est notre famille.

Toi + maman P. + moi et toutes les familles d’enfants qui ont deux papas ou deux mamans.

Quoi ? Tu veux faire la guerre aux J.P.E. avec ton arc et tes flèches ?

Faire la guerre mon loupiot, mais non, quelle idée…

 

  • Est-ce que les J.P.E. ont raison ?

Là mon petit amour, je t’arrête. Il ne s’agit pas d’avoir raison. Il s’agit de respecter la loi. Et c’est là que le débat se situe et les J.P.E. aussi. La loi, tu vois, c’est une règle qui se rappelle à nous lorsque que quelqu’un ne la respecte pas.

Comme quand la maîtresse te rappelle qu’il faut ranger la classe avec tes petits copains et que toi tu fais semblant de ne pas l’entendre. Ben, tu es puni.

Ou que, quand maman va trop vite, les gros appareils photos sur le bord de la route se mettent bizarrement à fonctionner et qu’elle reçoit des lettres qui lui disent de payer parce que c’est dangereux de se prendre pour Flash Mc Queen en allant bosser.

Tu vois ?

Est-ce que les J.P.E. ont raison de dire que c’est dans l’intérêt collectif de ne pas permettre d’adoption de son enfant par un conjoint de même sexe ?

Il semblerait que les avis soient partagés.

La Cour de Cassation dit que non (deux fois). La Garde des Sceaux dit que non. Le Tribunal d’Avignon dit que non.

Les dizaines d’adoptions prononcées depuis la loi dite du Mariage pour tous vont dans ce sens…

Ça fait beaucoup ?

Oui, tu as raison. Et la loi pour toi en théorie. Les avis qui comptent ne sont donc pas forcément si partagés en dehors de celui des J.P.E. C’est bien uniquement dans ce sens-là que les J.P.E peuvent être comparés à Erin Brockovich : parce qu’ils sont seuls contre tous*.

 

  • Mais alors, enfin, comment un juge peut-il s’inspirer des J.P.E. ?

Loulou… j’en sais rien. Je me dis que la juge doit bien aimer les idées des J.P.E.

Les idées c’est au-delà du Droit tu vois. Un peu comme si j’avais l’idée de dire à la police que si je vais vite le matin en voiture, ben c’est pas ma faute, c’est parce que j’ai beaucoup de boulot et que je suis en retard. Ou que je suis pilote de Formule 1 tu vois et que donc je risque rien. Ou qu’une météorite va bientôt s’abattre sur la Terre et que je me dépêche de mettre ma famille à l’abri. Nul et non avenu comme dirait la juge tiens justement.

Les idées des J.P.E. ? tu peux les consulter , Aude, leur porte-parole, a gentiment mis la présentation qu’elle fait régulièrement pour les associations de bio-éthiques de Midi-Pyrénées  en accès libre. Merci Aude.

Oui Cahors est en Midi-Pyrénées…

Oui je t’expliquerai le lobbying. La prochaine fois, va te laver les dents maintenant.

 

 

 

 

 

 

*Erin Brockovich, seule contre tous. Film de Steven Soderbergh. 2000. Avec Julia Roberts.

NdA : après avoir longuement hésité pour le choix de l’image de cet article entre trouver une photo moche de Julia Roberts 🙂 et publier une photo de la belle et vraie Erin Brockovich, j’ai finalement choisi. Parce que la vie n’est pas un film et que malheureusement, le fait que des juges en France font de petits arrangements avec la loi et des associations ultra-politisées au détriment de nos familles et de nos enfants est un fait réel.

Pour soutenir suivre l’info sur l’avancée des dossiers : https://www.facebook.com/pages/STOP-Refus-Adoption-Homoparentale/1593695520896110?fref=ts

 

 

 

Publicités