Pour la censure de Oui Oui

oui oui

J’ai beaucoup réfléchi depuis ce matin et je trouve que Mme Béatrice Bourge a raison. (quoi y a un « s »?)

Il faut faire attention à ce que nos chères têtes blondes lisent. J’ai bien sur consulté la liste noire qu’elle et ses amis ont dressé et qui évite ainsi à nos enfants, futur de notre société, de savoir qu’on a par exemple le droit de retirer ses vêtements en lisant « A poil ». Tout le monde sait bien qu’il faut mieux ne jamais changer de culotte même si au bout de 3 fois (endroit/envers/re-endroit) après ça devient sport..
Ne parlons pas de ces ouvrages monstrueux de vérité parlant de l’homoparentalité comme « Jean a 2 mamans » parce que si la science fiction était bonne pour les enfants, où irions nous? On leur ferait voir des films où les enfants deviennent amis avec des extra terrestres aussi pendant qu’on y est?? N’importe quoi.

Je pense par contre, mais c’est normal avec tout le travail qu’ils ont en ce moment, qu’ils n’ont pas poussé la réflexion jusqu’au bout. Il reste énormément de livres à censurer brûler que dis-je déconseiller..

A commencer par « Oui Oui » et toute sa clique. Nan mais franchement, déjà, rien que pour son bonnet, il devrait être déclaré dangereux pour la société lui déjà. Et puis son amitié avec le papy là, c’est pas clair. Dans le doute moi je dis, qu’on en finisse, zou Oui Oui au zonzon.
Dans le même genre amitié pas catholique, on a qu’à bannir Rox et Rouky : on reste ami avec sa propre race et on mélange pas les torchiens et les renards, nonméo.. et La petite sirène.. nan mais c’est quoi ce délire qu’au nom de l’amour là on pourrait sortir des cases? Non, non, et non!

Et puis on ajoute La Belle et le Clochard, Aladin le petit mendiant batard menteur qui se fait passer pour un prince sur un tapis et son rêve bleuuuuuu gnangnan, zou au bucher aussi parce que bon ok y a pas de mélange de race mais bon.. Versailles et la banlieue qui se fréquente? Quelle image pour nos petits?

Bon on peut garder La Belle et la Bête parce que après tout, il y a des moches partout, même habillés en Jacadi et c’est important que nos enfants y soient confrontés et se préparent aussi à chercher leur beauté intérieur et celle de leur futur époux/épouse sous leur peau boutonneuse, mais pour le reste classique, la famille, papa maman bébé et puis c’est tout.
Le livre de la jungle, là par exemple, et le fait qu’un enfant puisse s’épanouir en grandissant avec un ours, une panthère et des singes, nan mais pourquoi pas avec des chèvres aussi pendant qu’on y est.

Et c’est quoi aussi cette mode qu’elle a l’autre, là, la petite un peu basanée sur les bords en plus.. Dora ! Voyager? Explorer?
Nan, nan, nan, on reprend les bases, Cendrillon qui doit avant toute chose faire ses preuves dans la cuisine et la maison avant d’espérer rencontre un bon petit mari. Faut arrêter de mentir aux enfants, de leur parler du monde, d’expérience tout ça. Classique, classique on a dit !
Martine fait la bouffe, Martine ramasses les chaussettes sales, Martine prend du prozac et puis voilà, la vraie vie quoi.

Non mais j’en vois là des gauchistes qui froncent le nez mais il faut savoir ce qu’on veut !!
Nos enfants c’est l’avenir. Ce qu’on en fait, c’est notre responsabilité !
Si on commence à leur ouvrir l’esprit, à ne pas les faire rentrer dans les petites boites qu’on dessine pour eux avec amour, où on va hein je vous le demande?

Ce serait quand même fatiguant pour nous, de leur montrer autre chose que ce qu’on connait bien.
Ce serait quand même du grand n’importe quoi de leur parler de la différence, ça impliquerait la tolérance.

Publicités