L’homoparentalité, les vrais problèmes – 5 – La touche « SLEEP » sur les enfants.. elle est où?

burn out

Nan mais bien sur, je sais.. on peut pas décider que ses enfants s’endorment paf la mouche tsétsé, juste parce qu’on en a envie – totalement marre – qu’on tombe d’épuisement après 1 tonne de Duplo soulevé, 1 douzaine de Tralalire lus et relus et 2 heures de comptines africaines Olélé (rayez les mentions inutiles) (ou pas).

Mais je demande pas un bouton « Dors tout de suite », ça je me doute bien que c’est pas possible mais genre un petit mode « Sleep »? Nan? Un petit programmateur, comme ça, l’air de rien, entre les coquillettes qui cuisent et la soupe qui refroidit (parce que bien sur la soupe est toujours trop chaude). Mais si vous savez bien, un petit bouton caché, qu’on pourrait actionner là, pile à cette heure un peu fatidique où on est encore seule à gérer, que chéri(e) d’amour n’est pas encore rentré(e) et qu’on commence à sentir poindre un petit quelque chose au fond de la poitrine..

De? L’envie de meurtre? Meuhh non..
Un petit ras le bol tout au plus, un genre de poing de coté pour ceux qui courent comme moi (huge personnal joke) une petite alerte qui se matérialise sonorement par un « Les garçons, maman commence à fatiguer là, on se calme un petit peu, hein d’accord? » Version Isabelle Filliozat.
Alors qu’intérieurement y a une version bien plus adult material avec le clown de « ça » qui a envie de sortir en hurlant des trucs qui font trop peur et la poupée Chuckie qui arrache la tête de toutes les autres peluches..

Sérieusement, si à ce moment là, on pouvait se dire avec certitude, allez courage dans une demi heure ils dorment, une petite programmation ni vue ni connue hop, ce serait pas le pied?

Et tout l’avantage du mode « Sleep » c’est que tu programmerais le sommeil « avant » !! Tu ôterais donc la réaction biologique inéluctable qui arrive devant chaque enfant, qu’il tombe de sommeil ou pas, parfois avec les yeux trois quart fermés et la bave qui coule, qui entendant le mot « Tu es fatigué on va aller DODO… – Tidit!! alerte, alerte mot interdit -.. mon chéri » – Hein? Non, non, c’est bon! » et paf, mode 10 000 volt ON et que je resaute sur le canapé et que je décide de voir si ma tête rebondit bien sur le sol.. C’est pas vrai?

Et puis on pourrait « enfin » se mettre à prévoir des trucs, avoir une vie sociale à peu près correcte et pas uniquement discuter des grains de sucre sur les brioches avec la boulangère le matin
« Dites donc vous en avez mis beaucoup plus que la semaine dernière non? – Ah ça, oui, c’est un nouveau projet qu’on a décidé blablabla » Really???

Genre là, je serais en train de boire le thé chez Vivi parce que c’est l’heure du thé nonméo et que après une étude des horaires de siestes reprenant les 3 dernières années j’ai pu déterminé un horaire fiable avec une marge d’erreur corrigée et calculée, 16h ça le faisait, largement. Mais non. BradPittou a choisi ce seul jour pour décider de s’endormir deux heures plus tard que d’habitude et de dormir comme une masse après avoir taper des pieds sur le mur, crié « C’est trop long la sieste maman!! -Et ben dors ça passera plus vite – .. Ayé j’ai dormi! »
Touche Sleep programmée à midi, paf, dans 60mn sieste, nickel, emballé, c’est pesé.

Bon je me doute que ce n’est pas un problème spécifique de l’homoparentalité mais je ne parle que de ce que je connais, mais si je brevette promis, je l’envoie aussi aux copains de la Manif pour Tous. Nan je déconne, chacun sa merde croix. Gnerk Gnerk

Bon, mais en attendant, désolée Vivi, il dort toujours…

Publicités