Parole Libre

Mai 2013 211

Un enfant de 3ans, qu’il soit issu d’une famille homoparentale ou pas, reste un enfant de 3 ans.
Il dit ce qu’il pense, tout ce qu’il pense.
Il pose des questions, plein de questions, ses parents lui répondent et lui disent la vérité. Ou pas.

Quand on part en vacances, dans la famille lardons, c’est souvent du grand nimporte quoi. Quand on part à la mer, par exemple, ça commence inévitablement, et ce depuis 12ans, par Will qui prend l’accent du Sud Ouest (précisément du Sud Ouest hein, pas du Sud faut etre precis), à peine passer le péage de Valence Sud.  Des fois ça me fait rire. Des fois ça m’agace un peu.

Ensuite, quand on fait une pause déjeuner sur une aire d’autoroute, vite fait, bondée par les touristes, comme nous. BradPittou a commencé sa semaine à libérer sa parole en trouvant qu’ « Elle est rigolote la dame ».
Jusqu’ici ça va. Je suis heureuse que « en surpoids, mal habillée et mal coiffée » dans les mots d’adultes se traduisent par « Rigolote » dans sa bouche d’enfant.

Mais le festival de la parole libre, c’est au camping.
Parcequ’au camping, on voit de tout, et hors saison, beaucoup de vieux hollandais dont les corps ne sont pas forcément près à concourir au concours de Mister Pays Bas.
« Pourquoi il a des seins le monsieur? » et sa jumelle « Pourquoi il a un bébé dans son ventre? » ont donc été les grands classiques des premiers jours.
L’avantage pour le coup, c’est que, aussi intelligent soit il (normal c’est mon fils), il ne parle pas encore le hollandais donc jusque là, on est tranquille.

La parole libre nous met tout de même parfois un peu mal à l’aise, il faut bien le dire. Et encore, je vous épargnerais la vraie véritable version de cette histoire mais disons que BradPittou est très observateur, le corps humain, les kikis, les seins tout ça, ça lui pose un peu question. Quand un couple d’ami de papy et mamie nous invite pour l’apéro, en tenue de camping, il faut parfois savoir s’adapter à la répartir de son enfant.
Le 1er scud à rattraper à été, quand BradPittou campé face à Martine, qui elle aussi ne défendra peut être pas son titre de Miss TShirt Mouillée a demandé « Sont où ses seins? »
Heureusement Martine n’a pas très bien entendu et Maman a rattrapé comme elle a pu en disant, ironie du sort comme on était près du terrain de pétanque « Qu’est ce qu’il a dit? -Euh rien il cherche les boules ». Véridique. Ironique non?

Petit recadrage avant l’apéro « Ecoute mon chéri, ici c’est le camping les gens sont comme ils sont, un peu vieux, un peu gros, un peu moins habillés, tu peux parler de tout avec maman mais devant les gens on parle pas trop du ventre, des seins..
– Ni du Kiki?
– Non, effectivement, ni du Kiki non plus. Daccord?
– Daccord »
L’apéro se passe bien, ricard, martini, soleil, jus de fruit. Goslinou très sage, BradPittou fièrement assis entre Jean et Martine. Et d’un coup, tout fier qui dit :
« T’as vu Maman? Je parle pas des seins. »

Notre fils est formidable, comme dirait Jacques Martin.

Mais si la parole libre nous fait bien rire, elle nous casse tout de même un peu les pieds quand elle s’ajoute à la période de « J’ai 3ans, je m’oppose à tout ce que vous, les parents nuls, vous proposez ».
Quand les 10 000 activités par jour ne sont jamais assez, que une fois à la mer, il veut aller à la piscine, qu’une fois à la piscine il veut aller faire des « Gros trou » dans le sable, qu’une fois qu’on sest casse le dos a creuser une piscine de 3 metres sur 2, il veut faire du cerf volant et ainsi de suite.
Le clou du jour aura été quand une matinée pluvieuse, on décide d’emmener les lardons au parc animalier du coin, la méga surprise, la savane en pleine nature, à coté de la voiture, le rêve non? Goslinou a beaucoup apprécié, en poussant des « Lololooooo » à chaque fois qu’il voit un animal. Logique non? Et BradPittou, princier :
 » Tu voudrais voir quoi comme surprise toi?
– Euh… des instruments !
– Ah, euh bah non… (mamans dépitées) Mais ça va être génial on va voir des animaux !! youhou.
– Hummm.
– ça va être super tu verras, des animaux qu’on voit jamais?
– Des chameaux?
– Euh attends (maman cherche dans le guide) euh non ptet pas mon chéri, mais des girafes, des zébres, des lions c’est super nan un lion?
– Humm moui. Mais BradPittou préfère voir un cochon.
– …  »
Pour la petite histoire, nous avons finalement vu des chameaux aussi.

Enfin, tout aussi « rigolote » que sont ses paroles, on met toute fois en doute l’adage ‘La vérité sort de la bouche des enfants » quand, lors d’un matin frisquet, ma chérie enfile un pull informe de son père, tout délavé et mal coupé et que notre fils la regarde, les yeux plein d’amour et dit « L’est belle Maman ».

Parole libre, oui.
Mais l’amour d’un fils pour sa mère semble la fausser tout de même un peu 🙂

Publicités