La crevette qui voulait etre un homard

homard

C’est l’histoire d’une fille.
Une sale gosse insecure, un peu dur à suivre, qui ecoute Jenifer en lisant les derniers articles de géopolitique du moyen orient. Qui danse en pyjama dans sa cuisine sur Beyonce avec des chaussettes dans ses mules.
Une fille qui connait pas très bien les couleurs, surtout le gris.

Cette fille, c’est peut etre un peu vous, peut etre un peu beaucoup moi.
C’est une fille gourmande, parait il. Qui avait pourtant un peu perdu le gout et l’envie de manger. Mais c’est revenu, à coup de champagne rosé et de coquilles st Jacques. Une fille un peu warrior en sucre sur les bords, qui peut vous tatanner la gueule d’un regard et pleurer devant la nouvelle Star. Nan mais Sophie Tith quoi…

Une fille qui parait il encore, a de l’or entre les doigts, mais a une facheuse tendance poisson rouge à ne pas s’en rendre toujours compte. Qui peut comprendre la physique quantique mais n’est pas foutue de savoir importer une photo sur un forum. Le genre de fille qui vous ecoutera à nimporte quelle heure du jour et de la nuit parceque l’amitié cest important, mais vous dira piteuse 3 mois apres qu’elle était sacrement mal au mois de Janvier mais qu’elle a pas osé vous deranger. Celle qui peut dire des trucs qui vous retourne la tete, vous emeuve aux larmes et des blagues portugaises à pleurer, que sa copine Carmin ici presente lui a apprise.

C’est l’histoire d’une fille qui aime les filles. Et les deteste en meme temps.
Surtout celle qui est l’interieur d’elle meme.
Une fille qui aime le melange de force et de douceur qui se degage d’une femme, mais ne peut pas supporter les circonvolutions du cerveau d’une fillasse qui sera toujours à l’image de son sac à mains, pleins de merdouilles inutiles.
Il parait meme qu’il y en a qui ont des culottes dedans.
Propres bien sur…

Une sale gosse qui peut dire un jour
« On s’en va j’en peux plus…
–  Euh… On va où?
– Je sais pas.. A l’Est, en polynesie, en Australie..
– Ok on va y reflechir »
.
Et la meme qui a dit une semaine après
« Cest trop tard on part plus, il fallait le faire la semaine derniere ou pas…
– Hein??? Ok
… ».
Sale gosse, qui aime meme pas l’eau en plus, qu’est ce qu’elle aurait été foutre sur une ile avec sa peur des requins. Et la meme encore à qui on a proposé un remplacement aux iles marquises le lendemain.
Trop tard. « Gotya » said God.

Une fillasse terriblement humaine, parait il encore, qui n’aime pas trop les fruits de mer, à part les coquilles Saint Jacques mais qui voudrait bien etre un homard.
Un de ceux qui ont trouvé leur soulmate, comme l’explique Phoebe dans Friends, au detour d’un bocal de chez Maitre Kanter et passent leur vie accrochés pince dans pince, sans detourner les yeux, sans se prendre des crises existentielles entre les nageoires. Parceque sous l’eau on entend pas de petites voies debiles dans sa tete.

Mais la meme fille qui n’aime pas l’eau. Again. Et qui serait bien emmerdée sous l’eau sans sa sensibilité qu’elle ne supporte plus des fois, qui s’ennuyerait ferme dans cette vie lisse qu’elle fait semblant d’envier…

Et qui preferera toujours payer des bières et des restaus à ses copines qu’une psychanalyse.

Bref, c’est l’histoire d’une fille…
Si vous la connaissez, rappelez lui tout ça des fois et merci de lui dire aussi de se sortir un peu les doigts de la couche, il y a de la lessive en retard et de la soupe à faire.

Publicités