Ma fille, cette boîte de surgelés

Plus que les insultes, que mon incapacité à être mère, ce qui m’a touchée hier c’était ça :

531724_10151432157682431_1517310172_n

Nos enfants comparés à de la bouffe surgelée. Mon enfant comparée à de la pâté pour lasagne de supermarché.  Bande de salopards. On nous accuse de tourisme procréatif, de faire des enfants « par convenance personnelle » et  on nous parle de traçabilité. Vous voulez la définition de traçabilité? « La traçabilité désigne la situation où l’on dispose de l’information nécessaire et suffisante pour connaitre (éventuellement de façon rétrospective) la composition d’un matériau ou d’un produit tout au long de sa chaîne de production et de distribution. »  Qui considère nos enfants comme des produits de consommation dans cette histoire?

Cette comparaison est odieuse et plus qu’insoutenable pour nous. En plus d’attaquer les milliers d’enfants vivant dans des familles homoparentales, vous attaquez également les milliers de parents hétérosexuels ayant eu recours à la PMA ainsi que les parents adoptifs.

Comme parfois on ne sait plus comment vous le dire poliment :

Allez vous faire foutre.

Publicités