Papinou, maminou, papydany, nanie et les autres…

Salut c’est moi la louloutte de Légo. Je prends la place de ma reum pour vous dire que cette semaine je suis gardée par papinou et maminou (celle qui cuisine bien pas celle qui parle fort)  et c’est royal. Je ne fais pas la sieste, je leur fais chanter Henri Salvador en boucle en tapant des mains, même quand leur  repas refroidit, je crie dès que personne ne me regarde et quand je dis « je veux », ça marche à tous les coups. Même un soir, ma mère piétinait dans le jardin après avoir fini le boulot en attendant qu’on veuille bien rentrer et m’a vu arriver première de la course, devant le ballon Hello Kitty, suivi du ballon Mickey, poursuivi lui par papinou à quatre pattes et en queue de peloton maminou à quatre pattes aussi. T’aurais vu la tête de ma mère quand papinou lui a dit « oui on est en retard mais Louloutte voulait faire du manège alors on s’est dit que tu attendrais dans le jardin ». Elle était congelée et rouge de colère.

Parait que c’était pas gagné au début.  Mes mamans ont même évité d’en parler pour ne pas se gâcher les essais. Puis le 24 décembre au matin, elles ont su que j’étais bien là au chaud dans le bidon. Alors elles n’ont pas résisté de l’annoncer à tous les papinou, maminou, papydany, nanie et les autres. Maman ChérieLégo est allée chercher un paquet de café « Grand mère » avant le repas et l’avait donné à maminou en disant « tiens mamie » et maminou avait dit « oh quelle bonne idée, du café ». Puis maman a trouvé papinou dans le garage  et lui a dit qu’il allait devenir papinou. Il était très content contrairement à ce que mes mamans craignaient « il a dit qu’il était très touché car c’était une vraie preuve d’amour de le lui dire en premier ». Alors ma mère a fait le tour de la famille pour leur dire de faire semblant de ne pas être au courant.

Le lendemain, le 25 décembre donc, si vous suivez, repas dans la famille de mon autre mère. Eux étaient plus ou moins au courant que j’étais dans le bidon mais ne savait pas si j’étais restée. Comme il n’était pas question de les préparer, ma mère les a attaqué par surprise. ça s’est fait entre le foie gras et le chapon, comme ça au milieu d’une phrase « Je suis enceinte ». PapyDany l’a regardée. Il y a eu un long silence. Puis il a dit :

« Tu peux me passer les cornichons? »
« Papa, t’as compris ce que je t’ai dit? Parce que là tu me demandes des cornichons? »
– Heu non quoi ma chérie?
– Je suis enceinte papa!
– Oh?
– Il pourra t’appeler pépé? (hé ho je suis une fille d’abord)
– Non

Papydany il est chouette, je suis la seule qui peut conduire sa décapotable. Des fois il dit des trucs comme « alors ça fait quoi d’avoir un papy canon? » Mais en vrai il a des poils gris dans le nez et les oreilles.  D’autres fois il dit « viens papy va se faire draguer sur le port » et Nanie crie par la porte de la cuisine « Dans tes rêves mon vieux ». Nanie elle veut pas se faire appeler Mamie parce qu’elle dit que ça fait vieille et que c’est pas une vieille. Elle boit encore du ti’ponch à l’apéro comme lorsqu’ils vivaient aux Antilles et fume des cigarettes qui puent. Mais moi je les aime bien parce que ma mère dit que ce sont d’anciens  « bébécool ». ça se voit qu’avant c’était des bébés cools parce que chez eux quand on est bébé on a le droit de se colorier sur les vêtements et même parfois ils t’aident. On peut jouer à la balle avec une mandarine et même tirer la queue du chat parce qu’il est con ce chat.

Sont quand même chouettes mes quatre grands parents!

Alors bon réveillon à tous les papinou, maminou, papydany, nanie et les autres, avec un peu de chance, en 2013, la moitié d’entre eux deviendront aussi mes grands parents sur papier.

Publicités