It means a word (sans « l »)

Le silence de nos proches fait parfois plus mal qu’une franche conversation ou les idées et les arguments des uns et des autres font parfois monter la moutarde au nez.

Je suis fâchée de m’être livrée à certains membres de ma famille proche, leur avoir confié que ces débats m’affectaient même si je n’étais pas encore mère. Je leur ai envoyé le texte de Linem, qui est à mon sens une magnifique déclaration de paix sur ton de triste et tranquille vérité.

Je n’ai eu aucune réponse de leur part. Pas une sur trois. Que cela signifie-t-il ? « On s’en fout ? » « Tu nous fait chier avec tes histoires de droits et de combats vains ? » « C’est un peu long à lire, on n’a pas le temps là tu comprends ? »

Le manque de mots laisse libre court à trop de possibilités blessantes.

C’est pourquoi je conseille à tous  ceux qui se trouvent en face d’une communauté quelle qu’elle soit, qui subit un affront, une guerre, une injustice : manifestez-vous.

Prenez une seconde pour un mot gentil, ou drôle, qui signifie à la personne que « vous savez », que vous comprenez. It means a world. It really means a fucking world.

Prenez plusieurs minutes pour dialoguer si des choses ne sont pas claires ou que vous n’êtes pas sur de comprendre.

Pas un silence froid et impersonnel. Une engueulade vaut mieux qu’un silence. Un silence est trop lourd en sous-entendus, surtout lorsque la situation electrique rends paranoïaque.

Publicités